Catégorie : Insolite

Insolite: Cruelle rechute pour Abul Bajandar “l’homme arbre”

Après 24 opérations chirurgicales, le Bangladais Abul Bajandar avait été déclaré guéri des verrues impressionnantes à l’allure d’écorce sur sa peau. Mais la maladie de « l’homme arbre » ne s’est pas laissée faire. Elle a ressurgi, pour son plus grand malheur. Continuer la lecture“Insolite: Cruelle rechute pour Abul Bajandar “l'homme arbre””
Partagez avec vos proches

Une femme ébahie devant Beyoncé et Jay-Z. Éclatssssssssss !!!!

Dimanche dernier, Beyoncé et Jay-Z étaient sur leur 31. Le couple se rendait au gala pré-Grammys donné par Clive Davis. Sans vraiment le vouloir, les parents de Blue Ivy semblent avoir fait une heureuse. Continuer la lecture“Une femme ébahie devant Beyoncé et Jay-Z. Éclatssssssssss !!!!”
Partagez avec vos proches

Il perd de ses deux testicules, il reçoit 200.000 euros

Un homme devenu stérile après la perte de ses deux testicules a été indemnisé à près de 200.000 euros sur décision de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, laquelle a ainsi estimé que le médecin ayant examiné ce patient aurait dû le soumettre à davantage d'examens.

Continuer la lecture“Il perd de ses deux testicules, il reçoit 200.000 euros”

Partagez avec vos proches

Insolite-Marseille: Après une opération, une patiente expulse de son vagin des compresses et un gant !

Prise de maux de ventre quelques jours après son opération, en avril 2017, une patiente de 48 ans s'est rendue compte que le chirurgien avait oublié des compresses et un gant dans son ventre. Continuer la lecture“Insolite-Marseille: Après une opération, une patiente expulse de son vagin des compresses et un gant !”
Partagez avec vos proches

Il tue son professeur et publie une photo du corps

À Moscou (Russie), un adolescent de 18 ans a assassiné son professeur et publié des photos sur Internet.

Continuer la lecture“Il tue son professeur et publie une photo du corps”

Partagez avec vos proches

Insolite: Un gardien de 6e division anglaise expulsé … pour avoir uriné pendant un match

Insolite: Un gardien de 6e division anglaise expulsé … pour avoir uriné pendant un match

Max Crocombe, un gardien de 6e division anglaise, a été expulsé ce samedi pour avoir uriné pendant un match de football. Un fait incongru, mais pas inédit dans le football.

Il y a des gestes à ne pas commettre sur un terrain de football pour ne pas être sanctionné par l'arbitre: un tacle assassin, une simulation, enlever son maillot après avoir marqué et … uriner pendant le match. Alors que son équipe menait au score sur la pelouse de Bradford (2-1), Max Crocombe, gardien de Salford City en 6e division, s'est absenté momentanément de ses cages pour aller uriner un peu plus loin. Prévenu par ses assesseurs, l'arbitre de la rencontre n'a pas hésité à l'exclure alors qu'il restait dix minutes de jeu. Une sanction qui n'a, heureusement, pas été préjudiciable pour son équipe qui s'est, tout de même, imposée ce samedi. Après la rencontre, Max Crocombe a publié un message d'excuses envers les deux clubs et les supporters présents au stade.

Une situation cocasse qui doit rappeler à quelques souvenirs chez les supporters de l'OM. Alors que l'OM recevait l'Inter Milan en quarts de finale de la Coupe UEFA lors de la saison 2003-2004, Fabien Barthez devait être probablement subjugué à la pause par le discours de son entraîneur, José Anigo, au point d'oublier d'aller se soulager. Une délivrance qui arrivera quelques minutes plus tard devant ses buts sous le regard incrédule des supporters.

 

Partagez cet article avec vos proches et laissez-nous vos commentaires!!

Partagez avec vos proches

Emily Dover fille de 5 ans a grandi à 2 ans, a vu sa première menstruation à 4 ans et passe maintenant la ménopause à 5 ans

Emily Dover fille de 5 ans a grandi à 2 ans, a vu sa première menstruation à 4 ans et passe maintenant la ménopause à 5 ans

Emily la petite fille qui a vu grandi ses seins quand elle avait seulement 2 ans et a commencé ses menstruations à l'âge de 4 ans et passe ensuite à la ménopause à seulement 5 ans.

La petite Emily Dover est née comme un  bébé normal et a même pesé moins que ses frères et soeurs plus âgés à la naissance. Au fil des semaines, elle a soudainement connu une croissance «exceptionnelle» et souffert de «problèmes de santé constants».

À 4 mois, Emily était aussi grande qu'un enfant d'un an. Elle était encore un enfant en bas âge quand elle a développé l'acné kystique, les bourgeons de poitrine et l'odeur forte de corps et ceci a choqués ses parents .Elle a vu ses règles pour le première fois quand elle avait 4 ans, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle était et pensait qu'elle avait le caca dans ses sous-vêtements. La petite fille a ensuite appris à mettre des protège-slips pour les menstruations.

Lire aussi:

Au cours des 12 derniers mois, elle a développé des poils sur son front, son dos et son vagin. Maintenant âgée de 5 ans, elle passe par la ménopause et tous les autres effets secondaires souvent pénibles que les femmes plus âgées éprouvent.

Sa maman, Tam Dover de Gosford en Australie, a déclaré à Mirror Online que sa fille est consciente du corps et consciente qu'elle est différente des autres enfants de son âge, mais elle ne comprend pas pourquoi.

Rappelant le moment où Emily a commencé à avoir ses règles, Tam, 41 ans, a déclaré: “Parce qu'elle a du mal à aller aux toilettes, elle pensait qu'elle avait fait un caca dans ses sous-vêtements. On a utilisé des protège-slips et ça ne durait pas plus d'une journée.

Elle a ajouté: “Elle n'a eu ses règles que l'autre jour, elle n'a même pas eu la chance d'être une petite fille, elle doit apprendre à mettre des protège-slips pour avoir ses règles”.

Elle a ajouté: «C'est difficile de lui expliquer ce qui se passe, elle sait qu'elle est différente, elle sait qu'elle est beaucoup plus grande que les autres enfants, elle est très consciente de son corps.

Emily est née parfaite “dans tous les sens”. Elle était plus petite que ses frères et sœurs aînés avaient été à la naissance. Mais après seulement une semaine, les choses ont pris un tournant pour le pire. Elle est devenue instable, a commencé à pleurer des douleurs et a eu du mal à dormir. Elle a également commencé à grandir, rapidement.

Tam, qui est aussi une mère d'enfants de 22 ans et de 20 ans, a déclaré: “Emily est mon plus jeune enfant et elle était aussi mon plus petit bébé après la naissance. la première semaine a été plutôt normale, après quoi les choses se sont détériorées, elle ne dormait pas bien, elle souffrait.

Elle a finalement été diagnostiquée avec la maladie d'Addison cet été après des années de voyages et de tests médicaux. Le désordre signifie que ses glandes surrénales ne produisent pas assez d'hormones stéroïdes. Et elle a un trouble du traitement sensoriel et un trouble anxieux.

Quand Emily a commencé à souffrir de problèmes de santé permanents à l'âge de quatre mois, les médecins ont dit aux parents que les épisodes de maladie et d'infections étaient probablement un virus contracté dans la garderie. Elle a également commencé à se plaindre de seins douloureux et de crampes d'estomac et sa famille a été renvoyée à l'Unité de soins de courte durée pédiatrique de l'Hôpital Wyong. À l'hôpital, une série de tests ont été exécutés et les niveaux d'hormone d'Emily sont revenus comme si elle était une femme enceinte, selon sa mère.

«Emily avait alors 3 ans, elle avait des bourgeons de poitrine, des strega sur ses jambes, des excès de cheveux et de l'acné», a déclaré Tam, qui travaille dans un hôpital public local. “Quelque chose a mal fonctionné avec notre petite fille”.

Malgré les tests, les conditions d'Emily auraient été si complexes que les médecins n'étaient pas en mesure de donner une «réponse définitive». Elle a été considérée comme un «défi diagnostique» par les médecins. Elle a finalement été diagnostiquée avec la maladie de Addisons et doit commencer son traitement de la thérapie de remplacement hormonal qui est une injection de 3 mois.

Tam a déclaré: “Les injections sont de 1 455 $ (£ 1,105) par injection, et la jettera dans la ménopause, avec tous les effets secondaires que les femmes de 50 ans ont, et comme nous travaillons tous les deux, nous n'avons pas droit aux soins de santé / de retraite Remboursement de carte. Donc, ce traitement, ainsi que ses autres nombreux rendez-vous et thérapies, sont couverts par nous. Nous travaillons à plein temps chacun et chaque fois qu'Emily est malade, il faut des congés, la plupart du temps sans salaire, car nous avons épuisé toutes nos économies “.

Comme d'autres filles de son âge, Emily veut porter des robes de bal, se déguiser et courir. Tam a dit que même si elle et Matt n'ont pas beaucoup de famille autour d'eux, ils sont «bénis avec des amis proches».

“Mais grâce à cela, nous sommes la plupart du temps seuls”, a-t-elle ajouté.

Le couple est dit «à perte financièrement», incapable de recueillir des fonds pour tous les traitements dont sa fille a désespérément besoin. Ses parents Tam et Matt, 40 ans, ont créé une page Go Fund Me pour les aider à payer leurs frais médicaux.

“Ce que nous espérons, c'est de recueillir de l'argent tant nécessaire pour obtenir plus de traitements pour Emily et pour couvrir les coûts de ses soins médicaux en cours”, a écrit Tam.

S: http://www.lindaikeijsblog.com/

Partagez avec vos proches

Ménopausée à 23 ans, Amber Graces réussit à tomber enceinte grâce à sa soeur

Ménopausée à seulement 23 ans, Amber Graces réussit à tomber enceinte grâce à l’aide de sa sœur. Un message d’espoir pour toutes les femmes souffrant d’infertilité.

C’est un petit miracle que vivent Amber et Chris. Ce jeune couple d’Australiens attend (enfin ! ) des jumeaux. Pour en arriver là, il a fallu traverser un véritable parcours du combattant.

 

Baby daddy && big brother 😍😍 @toddey89 #family #babybump #babydaddy #pregnantwithtwins #pregnant #babyboy #babygirl #27weeks

Une publication partagée par thetoddtribe (@ambergraces2) le

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

En 2015, Amber souffre de bouffées de chaleur. Après une consultation chez son médecin, elle apprend qu’elle est en pleine ménopause à seulement 23 ans. Premier coup dur pour l’Australienne qui se rêvait maman dans sa nouvelle maison.

Lire aussi: Beyoncé prête pour l'automne en laine amovible ($495) à N.Y.C.

Le début d’un long calvaire

L’histoire du couple aurait pu s’arrêter là, mais peu de temps après on lui découvre un kyste ovarien de 7 centimètres. Suite à une première opération, elle débute un traitement de fertilité pour avoir un enfant. Encore une fois, le couple n’est pas au bout de ses souffrances. La première tentative pour tomber enceinte échoue. Lors du second essai, un nouveau kyste est découvert. Sa trompe de Fallope gauche étant atteinte, les médecins décident de retirer l'organe.

Un don d’ovules de sa sœur

Avec une trompe en moins et des ovaires qui ne fonctionnent plus, Amber perd espoir. Son rêve de fonder une famille semble bien loin d’elle. Mais c’était sans compter sur Taylor, sa sœur. Touchée par son parcours, elle décide de l’aider à avoir un enfant en lui offrant ses ovules. Cette tentative échoue une nouvelle fois et les problèmes financiers s’accumulent. Trois mois plus tard, le couple apprend qu’il va avoir, non pas un, mais deux bébés. Sous le choc, l’Australienne raconte sur Instagram avoir fait dix tests de grossesse. Amber est enceinte d’une fille et d’un garçon. Un bonheur qu’elle partage sur les réseaux sociaux pour encourager les couples souffrant d’infertilité à ne pas abandonner leurs rêves.

 

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Sur son compte Instagram, on peut lire : « Jamais, dans mes rêves les plus fous, je n’aurais imaginé célébrer ma baby shower. Je n’arrive toujours à croire à quel point je suis chanceuse d’avoir une sœur aussi désintéressée qui nous a offert ses ovules pour que je puisse tomber enceinte d’un garçon et d’une fille ! » Un beau message d’espoir !

 

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

 

S: www.public.fr
Partagez avec vos proches